english  intranet quoi de neuf?    boutique    documentation    faq    plan du site


FAQ
Puis-je participer concrètement à l'action de la Fondation?
Bien sûr ! Il existe quatre moyens efficaces et concrets de vous engager aux côtés de la fondation Artères.



   Inscrivez-vous à notre newsletter :

Fondation Artères
Rue Micheli-du-Crest 20
CH 1205 Genève
T: 022 372 56 20 / F: 022 781 74 00
contact@arteres.org

HUG    Faculté de médecine



Les HUG, Piaget et Artères : main dans la main sur les hauteurs boliviennes























Jeudi 23 juin à 11h, les représentants des Hôpitaux universitaires de Genève, de Piaget et de la fondation Artères ont officialisé leur collaboration par la signature du projet humanitaire Altiplano en Bolivie. Le projet permettra la mise en place de techniques de télémédecine pour relier les professionnels de la santé de La Paz et de Copacabana avec ceux de trois hôpitaux plus reculés de l’Altiplano.
L’Altiplano est l'une des régions habitées les plus hautes du monde. C’est aussi l’une des plus isolées. Le projet Altiplano – initié et dirigé par le Prof. Antoine Geissbuhler, médecin-chef du service de cyber-santé et télémédecine – permettra de pallier cet éloignement grâce au déploiement d’équipements informatiques et d’échographes portables connectés à internet dans chacun des sites. La connexion s’effectuera grâce à des liaisons satellites et à la mise en place de paraboles. Des formations de médecins et sages-femmes seront organisées par le même biais.
L’objectif de la création de ce réseau est d’éviter
les déplacements inutiles vers la capitale à cause du manque de moyens mais aussi d’améliorer la prise en charge locale des patients. « Le but est de rompre l’isolement de certains centres qui deviennent des déserts médicaux, explique le Prof. Geissbuhler. Ce projet s’inscrit dans une logique Sud-Sud, où nous favorisons les relations qui existent déjà et aidons à déployer un réseau. »
Financeur du projet, Piaget témoigne ainsi de son profond désir de rendre à cette plaine d’altitude et à ses habitants, ce qu’elle a apporté en inspiration à sa montre extra-plate de légende, l’Altiplano. Si, pour la réalisation de ce projet, les HUG ont œuvré comme cerveau et Piaget comme poumon – le premier insufflant l’idée et le deuxième les moyens –, Artères, comme son nom l’indique, a servi de catalyseur et de passeur. Le projet Altiplano voit l’association de trois acteurs, en Suisse, pour une cause humanitaire qui vise elle-même à renforcer des réseaux, en Bolivie…


imprimer    haut    crédits    Envoyer à un ami   © 2007 fondation artères